Discrimination ordinaire d’un enseignant travesti

Scandale à Nantes : un professeur travesti enseigne dans une école privée

Un prof du privé « catholique »
dans quelques années ?

Un professeur de Technologie et sciences industrielles, homme âgé d’une quarantaine d’année, a fait sa rentrée aujourd’hui, après les congés d’été, déguisé en femme et avec un nouveau nom, féminin… Il prévoit de subir une opération chirurgicale dans quelques mois pour soi-disant « véritablement changer de sexe » selon les médias.

On imagine aisément l’impact psychologique catastrophique sur les élèves, déjà soumis à la désorientation complète de notre société en matière de mœurs et de bon sens social

Évidemment les autorités compétentes républicaines n’y trouvent rien à redire, mais le pire, dans cette lamentable affaire, c’est qu’elle se déroule dans une « école privée catholique » et que l’établissement Saint-Stanislas (Nantes) consent à cette mascarade honteuse !

« Ce changement s’est fait en plein accord et concertation avec la direction diocésaine de l’enseignement catholique à Nantes », a confirmé à l’AFP Didier Groleau, adjoint au directeur diocésain, également interviewé par Presse-Océan.

L’enseignant « nous avait prévenu de son choix l’année dernière. (…) Nous l’avons invité à prévenir le rectorat qui est son employeur. Nous avons ensuite organisé, avec son accord, l’information auprès des autres enseignants et des parents d’élèves et élèves concernés, qui ne sont qu’une petite vingtaine [qu’est-ce que leur nombre change ?!]», a déclaré M. Groleau à Presse-Océan. Ainsi, des courriers ont été envoyés aux familles et le service psychologique de l’enseignement catholique a été avisé.

Il s’agit du deuxième cas en deux ans, de « changement de sexe » d’un professeur du privé en Loire-Atlantique ». En septembre 2010, c’était un professeur de physique du collège-lycée Saint-Dominique de Saint-Herblain qui avait sauté le pas.

Selon M. Groleau (d’où sort ce type ?!), dans cet autre établissement, depuis lors, « tout se passe tout à fait normalement [sic] sans le moindre problème ».

On reste pantois devant l’apathie des parents d’élèves.
« Enseignement privé sous contrat » n’est en rien gage de moralité , de bon sens et de sérieux, il faut en être bien conscient.

Fin de l’article.

Source : Publié le 4 septembre par CONTRE-INFO.com
Le surlignage en ROUGE est le fait de l’éditeur Double Genre.

§

Nantes

Leur prof a changé de sexe

éducation Les élèves de Saint-Stanislas concernés avaient été prévenus

Hervé Bonamy, directeur diocésain.
Hervé Bonamy, directeur diocésain. – F. Elsner/20 Minutes


Ses élèves ne l’appellent plus Monsieur. Un professeur du lycée privé Saint-Stanislas à Nantes a effectué sa rentrée mardi avec une nouvelle apparence féminine. L’enseignant de 43 ans, en poste depuis trois ans dans l’établissement, a en effet entamé un processus de changement d’identité sexuelle durant l’été, a révélé Presse-Océan. Celle qui s’appelle désormais Gwenola enseigne la matière technologie et sciences industrielles à deux classes préparatoires, soit une vingtaine d’élèves post-bac au total. Ces derniers avaient été informés, ainsi que leurs familles, quelques jours plus tôt par courrier.

Déjà un précédent en 2010

« Elle nous a fait part de sa décision en avril-mai. Toute la communication a été faite avec son accord. C’est une situation que l’on n’a pas choisie mais que l’on accompagne. Le parcours de chaque être recèle des fragilités et une part de mystère. Nous n’avons pas à juger. Mais une telle décision provoque inévitablement des interrogations. On sait bien la place que la famille tient dans notre société », explique Hervé Bonamy, directeur diocésain. « Gwenola a pris la parole devant ses collègues lundi lors de la journée de pré-rentrée, indique Hervé Toumoulin, chef d’établissement. Son choix est quelque chose de très personnel. Ça répond à un mal-être, je crois. A un long cheminement. » Une équipe de psychologues a été mise à disposition du lycée mais « aucune demande n’a été formulée. » « C’est un peu surprenant mais, bon, ce prof a le droit de faire ce qu’il veut, ça le regarde lui. Du moment que ça ne change rien aux cours », commente un groupe d’élèves à la sortie.
L’enseignement catholique de Loire-Atlantique avait déjà connu un épisode similaire à la rentrée 2010 au collège-lycée Saint-Dominique de Saint-Herblain. « Ça s’était très bien passé, assure la direction diocésaine. Même les réunions de parents, que l’on craignait un peu, s’étaient bien déroulées ».

Commantaire du centre LGBT

« Cette histoire ne devrait pas faire les manchettes des journaux, ça relève de la sphère privée, regrette le centre lesbien, gay, bi et trans de Nantes. Ça démontre que notre société est encore déstabilisée par les transitions. »

Par : Frédéric Brenon
Publié le : 05.09.2012 à 00:00 | Mis à jour le 14.09.2014 à 11:13
Première publication sur D.G. le : 30.01.2016
Suggéré par notre lectrice : Ester Paris | 08.02.2016
Source : 20Minutes.fr

Publicités

10 commentaires sur « Discrimination ordinaire d’un enseignant travesti »

  1. Quand un enseignant s’arrange de se travestir ce qui ne le dérange pas: si un accord préalable a été fait, le monde de l’éducation doit cesser de s’interroger puis aviser le choix aux parents de cette attitude permissive sans troubler la conscience des élèves qui passent de monsieur à madame.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour cette info que nous allons publier à la suite de notre blog. Le premier article (de Jeune Nation) est certes scandaleux, mais permet de mesurer la distance qui existe entre la perception d’un fait et sa réalité. N’hésitez pas à nous faire parvenir vos commentaires Lio / Double Genre.

      J'aime

  2. Un de mes amis sur Facebook a écrit : « quand l’humain aura compris qu’il peut accepter l’autre avec ses différences, on aura fait un grand pas !  » C’est désespérant de lire ce type d’article de la part d’un site politique dont les flèches empoisonnées devraient avant tout être réservées aux responsables de la déchéance de la France, à ces oligarques qui veulent asservir tous les domaines de notre ancienne et « Jeune Nation ». Quel mauvais discours à l’adresse de notre jeunesse ! L’envie de découvrir les plus beaux aspects de l’humanité des trans, devrait primer sur la désorientation que certains pourraient éprouver face à leurs comportements, fussent-ils vestimentaires ou sexuels.

    Aimé par 2 people

      1. J’espère que le blog Double Genre, avec l’aide de ses lecteurs parviendra, au fil de ses pages, à présenter ces beaux aspects de l’humanité des trans et de ceux qui, sans forcément avoir à les approuver, les respectent.

        J'aime

  3. Reprenons les faits.
    Un professeur de religion inconnue prévient un an à l’avance qu’il a décidé de s’habiller en femme. Pour ce faire l’enseignant :
    1 – précise son intention d’engager un processus de changement de sexe.
    2 – se concerte avec la direction de l’école qui accepte.
    3 – prévient son employeur, le Rectorat.
    4 – communique par écrit de son changement de genre.
    5 – informe la direction diocésaine qui donne «son plein accord».
    6 – accepte de diffuser l’information auprès des autres enseignants.
    7 – souscrit à l’information des parents d’élèves.
    8 – acquiesce à la mise au courant de tous les élèves.
    9 – trouve bon que des courriers soient envoyés aux familles.
    10 – fait aviser le service psychologique de l’enseignement catholique.

    Que faire de plus, je vous le demande ?

    Aimé par 1 personne

    1. Que faire de plus, en effet. Je suis aussi enseignant, en homme. Et il m’est déjà arrivé de me réveiller en sursaut d’un drôle de rêve, où j’arrivais, travestie, pour la classe. Dans ce rêve, je me souviens qu’il était 17h55 et que le cours débutait à 18h00 (les cours commencent vraiment à 18h00). Je me suis réveillée de ce « cauchemar » parce que je ne voudrais jamais vivre cette situation même si, en fantasme, j’en ai souvent rêvé. Pour moi, travestie ou pas, on devrait pouvoir se présenter à ses cours sans avoir à se soucier de son apparence. Après tout, qu’est-ce qui fait la compétence d’une personne, son habillement ou ses connaissances?

      Aimé par 1 personne

  4. Cet article est mal informé et particulièrement discriminatoire. Les travestis comme les transgenres, sont des êtres humains et peuvent tout naturellement bénéficier de la bienveillance, de la charité des catholiques dont il me semble que leur « leader » charismatique, un certain Jésus de Nazareth, n’aurait pas condamné, en son temps, la femme adultère et aurait même posé la question de savoir qui jetterait la première pierre, sous entendant ainsi que ce ne serait pas lui.

    Aimé par 3 people

    1. Stupéfiant, votre réponse. pas seulement à l’égard de l’article, avec laquelle je suis d’accord, mais ce qui m’a frappé, voyez-vous, dans le contexte de l’hisslamisation du monde entier(eh oui!), c’est le récit, oublié, de Jésus, devant la femme adultère, qui aurait même posé la question de savoir qui lui jetterait la première pierre, sous entendant ainsi que ce ne serait pas lui ? Franchement, voilà un moment « fort » de la religion catholique. Même si j’ai cessé depuis des lustres de croire en la religion cathologique, je dois admettre que le contraste entre la façon dont la femme adultère est « traitée » (plutôt maltraité, et même tuée, par, justement, lapidation) dans l’hisslamme et la façon dont elle est traitée dans la religion catholique est immense. Vous avez dans l’hisslamme une violente condamnation de ce comportement, somme toute « humain », alors que dans la religion de Jésus, ce comportement est « pardonné ». Qu’ajouter de plus? Je n’ai aucun attachement pour l’hisslamme.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s